Á reculons comme une écrevisse

de Umberto Eco

 

Livre publié en 2006 et reprenant des articles écrits entre 2001 et 2005

Six grandes parties dans ce livre : de la guerre , de la paix et d'autres sujets en est le premier. J'ai déjà écrit pourquoi j'avais choisi ce livre (voir édito du mois d'avril 2008, je précise l'année vaniteusement car à ce jour il n'existe que deux éditos mais j'espère que de nombreux suivront....)et pour le moment je ne regrette pas mon choix . Umberto Eco est d'une culture immense et ses analyses sur la guerre, l 'Europe , le terrorisme s'appuient sur des exemples historiques , exemples qui montrent que le monde adopte bien souvent la démarche de l'écrevisse en arrière toute ! 
C'est aussi un livre où Eco nous enchante par son humour , son art de la rhétorique auquel il consacre un chapitre brillant... Un chapitre aussi sur l'Europe que j'aurais dû lire avant pour convaincre certains de mes amis de voter oui au référendum ...
Certains, ce pronom indéfini Umberto l'oppose à tous dans un passage où Eco nous incite à raisonner. Je ne peux résister à l'envie de vous le recopier car juste pour lui je ne regrette pas mon repas au mac do (voir édito d'avril 2008, bon d'accord j'en fais un peu trop sur cet édito alors lisez le et n'en parlons plus)
A propos de la guerre en Irak : "En voyant les protestations qui s'élèvent suer les deux rives de l'Atlantique , nous voudrions vous rappeler qu'il n'est pas vrai que tous les Américains veulent la guerre ni que tous les Italiens veulent la paix. La logique formelle nous enseigne qu'il suffit qu'un seul habitant de la planète haïsse sa mère pour qu'on ne puisse pas dire que "tous les hommes aiment leur maman " . On peut seulement dire que "certains hommes aiment leur maman " et "certains" ne veut pas nécessairement  dire" peu", cela peut même signifier 99%. Or, même99% ne peut se traduire par "tous" mais par" certains", ce qui  veut précisément dire "pas tous". il y a peu de cas où l'on peut employer ce que l'on appelle le quantificateur universel "tous" : on ne peut le faire avec certitude que pour l'affirmation "tous les hommes sont mortels", parce que à ce jour, même les deux hommes dont on pense qu'ils ont ressuscité, Jésus et Lazare, ont cessé de vivre à un moment donné et sont passés par l'entonnoir de la mort. 
Donc, les fractures ne sont pas entre ceux qui sont tous d'un côté et ceux qui sont tous de l'autre: elles sont toujours entre certains des deux, ou trois, ou quatre côtés. cela a l'air d'un détail mais sans de tels prémisses, on tombe dans le racisme. " Qui ne s'est jamais trouvé en flagrant délit de généralisation abusive....

Eco, un intellectuel , un philosophe que vous comprenez et qui vous donne l'impression de mieux appréhender la complexité de notre monde et même vous inocule une infime échantillon de sa prodigieuse culture et peut être  une imperceptible partie de son intelligence si brillante.
Un intellectuel donc et dont il donna cette définition devant François Mitterrand : "les intellectuels ne résolvent pas les crises, mais les créent"
Qu'est ce qu'un intellectuel ? Un être qui avec sa tête ou ses mains contribue de façon créatrice au savoir commun et au bien collectif , quelqu'un qui accepte le regard critique et est capable d'auto critique , quelqu'un qui a des doutes et non des certitudes.. ."j'ai des doutes , est- ce que vous en avez ?"(dernier album de Baschung sublime)

Un intellectuel est un esprit éclairé et un esprit éclairé sait que l'homme a cinq besoins fondamentaux : la nourriture, le sommeil, l'affection (qui comprend la sexualité, mais aussi le besoin de se lier à un animal domestique), le jeu (c'est à dire faire quelque chose pour le seul plaisir de le faire) et se demander pourquoi.
C'est moi qui souligne car juste pour ces mots mon épouse adorera Eco(voilà que je joue à Colombo...)
Les catholiques aussi pourraient louer Eco (louer no pas adorer on adore que Dieu comme  nous le sermonnait le curé lorsque je passais une partie de mon jeudi matin avec mes camarades à la catéchèse), je cite : "Jésus est un excellent esprit éclairé (il l'est presque toujours , sauf quand il soutient qu'il est le fils de Dieu, parce que c'est peut être une évidence pour lui mais non pour les autres, et cela ne pouvait donc être fondé sur le bon sens mais sur la foi)"  pourraient mais bon la parenthèse est de trop !

Je n'ai pas fini ce livre,  je n'ai lu que le premier chapitre j'espère que les autres seront de la même veine et développeront mon intelligence ou du moins me donneront l'impression de sortir de cette lecture avec l' impression que ma matière grise est en ébullition...

 


 

 

 

 

 

Hit-Parade